14
Juin 2013

BAT ou bon à tirer

Vous avez un doute sur une impression ? Vous n'êtes pas sûr des couleurs, du rendu des images, surtout lors d'un grand tirage ? Pensez au BAT ou bon à tirer.

C'est une épreuve numérique (par email) ou papier reflétant un exemplaire du document à imprimer. Pour la version papier, le BAT est imprimé sur le papier choisi sans façonnage (sans coupe ou pli). Par exemple les cartes de visite vous sont présentées en planche.

La validation du BAT ou bon à tirer par signature implique l’accord du client pour le reste du tirage.

Côté imprimeur, cela nous permet de caler les presses correctement et de pouvoir réajuster les couleurs le cas échéant.

Lorsque vous commandez en ligne sur operaprint.com, nous vous proposons une option BAT papier à 15€HT que nous vous postons le jour de votre commande. Sur votre validation, nous lançons l'impression de la totalité de votre commande.
13
Juin 2013

Les fonds perdus

Si vous réalisez vous-même votre maquette, vous devez préparer votre fichier pour l'impression.

Un imprimeur, aussi bon soit-il, ne peut faire de miracle en impression si le fichier à imprimer n'est pas correctement créé.

Première précaution : les fonds perdus ou bords perdus.

Les fichiers à imprimer, créés à partir des logiciels Photoshop ou Indesign, doivent toujours être plus grands que le document final (après la coupe). En effet, votre visuel sera imprimé sur une feuille d'impression de format supérieur au format de votre document.

Il s'agit de l'imposition : plusieurs poses seront imprimées sur une grande feuille d'impression (article à venir sur l'imposition).

Les visuels ainsi dupliqués seront ensuite séparés : coupés au format fini (le format final). Ce processus implique d'imprimer votre visuel à fonds perdus : pour qu'il n'y ait pas de bords blancs autour du format final de votre document suite à la coupe. Il faut donc laisser des marges de sécurité à l'extérieur du document, avec de la matière : images ou fonds.